Analyse du marché

La Fédération des Chambres Immobilières du Québec (FCIQ) a publié à la fin mai une analyse du marché de la revente de plex basée sur l'activité des dix dernières années.

Pour la région de Montréal, on a observé une baisse de 35% du nombre de ventes alors que les prix ont presque doublé! Mais qu'est-ce qui permet au marché montréalais de défier ainsi les lois de l'offre et de la demande?

La réponse se trouve dans l'un des principes de l'économie de marché: La rareté crée la valeur. Moins il y en a et plus les gens sont prêts a payer cher. Il en va ainsi pour les timbres anciens comme pour le nickel ou les bâtisses à revenus. Comme cause de la raréfaction, les auteurs de l'étude pointent du doigt la transformation à Montréal d'un grand nombre de bâtisses en condos divis et indivis. Il faut ajouter à celà l'absence de construction neuve pour voir que la quantité de propriétés à revenus diminue inexorablement.

Si cette raréfaction doit se poursuivre, et rien n'indique que la tendance s'inversera, il y a fort à parier, qu'au pire, les prix se maintiendront, ou autrement, iront encore en augmentant.

Retour